Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/02/2009

Article sur Guilhem d' ARAGON

vinci-blog.jpgEn guise de première note , je voudrais vous faire part d'un article rédigé sur Guilhem d'ARAGON :

Guilhem d’Aragon est le créateur de la Trans Meta Peinture.

C’est un artiste peintre qui vit et travaille à Paris et Montpellier.

Docteur en médecine, gastroentérologue de profession, il est devenu peintre en fréquentant l’Ecole des Beaux Arts de Montpellier, les Ateliers des Beaux Arts de Paris, l’Ecole du Louvre à Paris et en suivant les Séminaires de l’Ecole des Hautes Etudes de Sciences Sociales.

Sa peinture est à son image, empreinte d’humanisme, de curiosité intellectuelle, d’éclectisme.

Du reste il ne peint pas. Il vit sa toile, il dévore sa toile, il devient sa toile, il fait corps avec sa toile.

Sa peinture est un festival de couleurs, de symbolisme, d’idées, de forces, d’expressions. Il suffit de l’entendre parler de ses toiles pour comprendre que le pinceau est sa parole, que les couleurs sont ses consonnes, que sa palette est le support de ses voyelles et que le cadre représente son terrain de communication.

Et comme sa passion est la Multidisciplinarité, il était évident qu’il ne pouvait qu’être le créateur du Mouvement qu’il a baptisé la Trans Meta Peinture.

C’est parce que la peinture devient le langage de la représentation où se projettent les sciences humaines, qu’il la qualifie de Meta Peinture.

C’est parce que le besoin de spiritualité fait émerger des Transcendances propres à chaque groupe humain, qu’il la qualifie de Trans Peinture.

C’est parce que Guilhem d’Aragon fait la synthèse entre l’immanence et la transcendance, entre la peinture support d’une tendance et la peinture support de toutes les tendances, qu’il crée la TRANS META PEINTURE, hommage à l’humanisme, à la science et aux lettres.

Si ses modèles sont aussi bien les Maîtres de la Renaissance, que Rembrandt, Delacroix, Picasso, Nicolas de Stael et Zao Wu Ki, nulle doute que de nombreux jeunes peintres s’inspireront de lui très bientôt. On n’arrête pas un courant, on n’arrête pas une école, on n’arrête pas la vie.

Commentaires

Intéressant ce concept de Transmetapeinture.
En fait, si je comprends bien, il s'agit de faire la synthèse entre divers courants de pensées, qu'ils soient philosophiques, spirituels ou autre.
Cela suppose, de la part du peintre, une connaissance éclectique. Tous les peintres ont ils cette posture?
Connaissez vous d'autres peintres peignant comme vous?
Paul

Écrit par : Paul DURIEUX | 15/02/2009

En effet, intéressant mais j'aimerai voir une oeuvre commentée pour bien comprendre. ;-)
Dominic

Écrit par : Dominic | 16/02/2009

Bonjour,
Je m'appelle Paul Durieux et je vous ai demandé le 15 février si d'autres peintres peignaient comme vous.
Vous ne m'avez pas répondu.
Que dois-je en conclure?

Écrit par : Paul Durieux | 21/02/2009

Je suis heureux, en tant que Guilhem d'Aragon, d'avoir reçu des réactions à l'article publié dans ce Blog, et je vais apporter quelques éclaircissements à Dominic et Paul qui ont eu l'amitié de se manifester.

C'est à partir de l'analyse de ce tableau que la notion de Trans-Méta-Peinture sera précisée. Ce tableau, appelé '' L'Attracteur Universel '' , fait partie d'une série intitulée '' Hommage à Léonard de Vinci '' .

Trois centres d' intéret s'imposent, sur un fond chaotique et fractal:
'' l'Adoration des Mages,
Un extracteur, invention de LdV,
'' La Courbe de Lorenz, découverte par un physicien
moderne qui s'est penché sur la Théorie des Flux Dynamiques. Le point central de cette courbe est appelé, par les savants, l'attracteur universel.

De même, dans la représentation biblique, la tête de l' enfant
Jésus est le point autour duquel les mages, les bergers, les animaux, la nature, tournent, devenant le véritable centre de gravitation.

Nous voyons ainsi, une convergence symbolique entre une loi
de physique, une vis sans fin et une scène du Nouveau Testament. Ces trois éléments se réfèrent à des disciplines différentes : la théorie du chaos, la découverte d'une technique, la peinture de LdV, illustrant la Transdisciplinarité
qui a influencé les penseurs actuels.
Cette représentation, dans le droit fil de la philosophie paradigmatique d' Edgar Morin, peut être considérée comme
une TRANS-PEINTURE.

La dimension spirituelle, métaphysique, provient de l'Immanence liée à la présence globalisante de la Nature.
La Transcendance, pour les chrétiens, est évoquée par la présence de Jésus.
Cette deuxième dimension est celle de la META-PEINTURE.

L' association de la Trans et de la Méta-Peinture fonde
la '' TRANS-META-PEINTURE ''.

Pour répondre aux questions essentielles de Paul, je dirai que
d'autres artistes ont pris cette orientation : tout d'abord Olbein, avec son tableau célèbre les ''Ambassadeurs '' qui
associe dans sa représentaion diplomatique les Connaissances à la pointe du XVI° siècle ( la Navigation, la Musique...), et la tentative de deux entités politiques de mettre fin à une guerre entre Catholiques et Protestants.
Nous citerons bien sur, Léonard de Vinci, Ingénieur polytechnicien, Peintre et Humaniste.
De nombreux peintres contemporains se situent dans ce courant pictural, mais ne le savent pas.
Je développerai ultérieurement cette vision qui devrait contribuer à rénover l' Art Contemporain et éviter la Mort
qui le guette.

Guilhem d' ARAGON
guilhem-daragon@orange.fr

Écrit par : Guilhem d'Aragon | 22/02/2009

Bonjour,
Merci pour ces précisions qui excitent davantage ma curiosité...
Où peut on consulter ce tableau, appelé '' L'Attracteur Universel '' ?

Écrit par : Paul Durieux | 22/02/2009

Bonjour,
Ce tableau, L' Attracteur universel, 100X100 cm est celui qui est
en tête de cet article. Je regrette qu'il ne soit pas de plus grande taille pour être plus facilement observable.

Écrit par : Marcel Mantione | 23/02/2009

Les commentaires sont fermés.