Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/03/2010

Marie-france PLEISSIER, une artiste peintre à découvrir.

Marie-France PLESSIER

 

Née en 1957,.elle vit et travaille à Montmorillon, en Poitou-Charente.

Son existence est parsemée d'obstacles traumatisants dont elle garde des séquelles.

Son parcours artistique lui permet de prendre le dessus, grâce, notamment à la peinture qui est au centre de sa vie. Son naturel franc et généreux, son humour sont des traits de sa personnalité.

 

De très nombreux Prix et Trophées sont venus couronner des expositions multiples:

Le Prix Vincent Van Gogh-Biz-Rome 2007

Les Trophées de La Culture Medusa-Aurea-Rome 2007-2008

Le Concours de La Fondation Taylor-Paris 2008

Le Mérite Artistique de la Ville de New York

Le Grand Prix International Rembrandt 2010 de Florence

Le Mérite Culturel Français 2010, etc...

 

La description des oeuvres emblématiques permet de mieux comprendre ses préoccupations et les solutions qui s'ouvrent à elle.

Mademoiselle ou le Poisson-Ange: Le fond est d'encre, comme celui des abysses marins ou des espaces intersidéraux. Flanqué d'une paire d'aile ou de nageoires, un être étrange, saphir et or, chimère d'un poisson et d'un ange, plonge dans la diagonale descendante. Son oeil droit, globuleux, nous interroge sur notre essence et notre devenir

Poisson-Ange.jpg

Complicité: Deux visages rapprochés, font converger leur regard vers nous.Des éléments végétaux éclatés les couronnent et les structurent. Deux paires d'yeux noirs quémandent notre compréhension et notre affectivité.

Photo DVD 102 Masques divers ++++ MFP.jpg

Venise d'or: Des gondoles, noir et or, se découpent majestueusement sur le Canal scintillant. La Basilique ruissèle de lueurs byzantines. Les barques et les pieux se dressent, immobiles, vers la coupole auréolée.

P1010602_modifié-1-1 Venise d'or ++++.jpg

Partout et Ailleurs: Des structures vermiculaires entourent des entrelacs bleutés, dans une surface sans commencement ni fin. La matière est composite et riche, l'évocation polysémique, tissulaire, féminine, cadastrale. La Création et la Destructuration s'affrontent, espérance d'unité dans le multiple.

P1010953_modifié-1 LES MYSTERES DE LA NUIT MFP.jpg

La Tour de Pise: Incertaine, lactescente, sans fondement, elle sélève dans l'azur, telle une montgolfière. Des lignes discontinues dessinent des étages en spirales. Des idéogrammes humanoïdes la chargent d'histoire

L'Homme qui croyait être le Christ :Sur un arrière plan noir, la tête d'un homme surgit de profil,tournée vers la gauche et le passé. Il est livide, marmoréen, couronné d'épines blanchâtres. Son oeil, traduit une souffrance indicible. De sa couronne suinte un filet de sang. Nous comprenons qu'ils'agit de Jésus et de sa passion. Nous sommes pris dans le vertige de la compassion et d'un questionnement ontologique.

P1020022_modifié-1 ++++ Christ MFP.jpg

Le Masque Vénitien associe Byzance au Japonisme

P1020395 Masque vénitien.jpg

L'analyse des éléments signifiants nous éclaire déjà sur les préoccupations de l'artiste.

Les fonds acquièrent une grande importance. Obscurs pour la plupart, ils illustrent les côtés sombres de la vie. La lumière en ressort d'autant mieux. Les lignes de ses visages sont nettement identifiables, mais celles de ses monuments sont discontinues, hiéroglyphiques, labyrinthiques. Les couleurs, sous forme de taches, se recouvrent en glacis. Les tons sont parfois contrastés, distordus comme en un mirage halluciné. La matière, pigmentaire, est rutilante: bronze, argent, or, lapis-lazuli, cobalt, enrichie parfois de céramique. Les formes sont oniriques.

 

La recherche de sens de cette oeuvre? Marie-Franc Plessier le dévoile lorsqu'elle parle de ses recherches sur la schizophrénie qu'elle intègre : Le morcellement des lignes, des volumes et des êtres, le manque d'enracinement des monuments et des sujets, les manifestations d'angoisse devant la solitude et la mort, la prépondérance de l'onirique et de l'irréel. L'expression de la Résilience et de l'élan vital sont à l'œuvre dans le désir de comprendre le passé et de rechercher des repères, l'envie de sortir de soi pour aller vers autrui et les civilisations antiques, malgré les ruines et les blessures.

Elle aspire à la spiritualité et à des valeurs sacrées.

La Sublimation esthétique permet le dépassement du manque à être, vers plus de Lumière et de Beauté. L'amateur d'art, se réjouit de la victoire morale de l'artiste et apprécie l'œuvre qui lui est proposée.

 

Commentaires

J'apprécie beaucoup vos oeuvres, mais je me pose une question, j'ai vu que vous aviez obtenu le trophée de New York 2010, mais j'ai vu aussi un autre artiste que se l'octroyait, est ce normal ? Il s'agit de Francis GRENET à Rouen, vous pouvez vérifier sur son site, en tapant sur Google son nom.
Amicalement,

Écrit par : LABBE | 19/09/2010

Bonjour,

Suite à votre message, j'ai pris contact avec M. France PLEISSIER qui m'a transmis par mail son trophée de New-York que je peux vous communiquer si vous le souhaitez. Dans ce cas, merci de me donner votre adresse mail.

Cordialement

Écrit par : Marcel Mantione | 22/09/2010

Vous m'avez bien renseignée et je vous en remercie. Mais comment se fait il qu'un autre peintre s'attribue ce prix ? alors qu'il est descerné à M.France PLEISSIER ?

Écrit par : LABBE | 04/11/2010

bonjour
je vois que vous avez brillamment participé au tophée medusa auréa
pouvez vous me dire si cette manifestation vous a semblé professionnelle et digne d'intérêt?
merci

Écrit par : dancette | 21/03/2011

Bonjour,

Marie-France Plessier pense que ce trophée a eu des retombées très positives sur sa carrière .Elle a par ailleurs recommandé à des amies de participer à ce trophée.

Bien amicalement.

Écrit par : Marcel Mantione | 21/03/2011

Je ne savais pas qu'elle avait remportée autant de prix. C'est une artiste qui le mérite vraiment !

Écrit par : Peintre Lyon | 01/06/2011

MERCI A VOUS

Écrit par : PLESSIER | 14/06/2011

Les commentaires sont fermés.