Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/11/2010

CARROUSEL du LOUVRE - ESPACE CARDIN

IMPRESSIONS

La saison d'automne à Paris est riche en évènements artistiques et culturels. Dans le domaine pictural et plastique j'ai été attiré par les Salons Contemporains de l'Espace Cardin, Art BusIness, et du Carrousel du Louvre, Art Shopping. On y recherche de bons peintres ou sculpteurs traditionnels et également des artistes émergents. La qualité des exposants, la diversité des styles rend toute sélection arbitraire et partiale. Je parlerai de quelques personnalités :  BOUN, MILA, Bernard METRANVE, Mikhail ROMADINE, ALAINJUNO.

BOUN

est un peintre Sino-Vietnamien qui vit en France depuis 1973. Cet homme affable et dynamique est un glob-trotter polyglotte, pétri de culture orientale et occidentale. Son style a évolué vers l'Abstrait.BOUN042.jpg

Il a cotoyé ZAO WU KI avec qui il a travaillé.

Il utilise des pigments dont il imprège ses couleurs. Ses fonds, souvent bleutés sont des camaïeux bleu-clair et indigo insufflant une spiritualité chère à KLEIN ou ROTHKO.

La Matière déchiquetée, projetée à la manière musicale de ''pizzicati''forme de véritable archipels. Les Couleurs dominantes sont un '' métissage ''de jaune,et de blanc . Le noir semble être là en contre point. Le rouge est parfois utilisé comme fond. Le frottage donne une impression de flou transitionnel.

Le nom de ses oeuvres est poétique : Il parle d'atmosphères, de parfums opiacés,de saveurs épicées, d'oasis, de mirages... Il précise des lieux identitaires emblématiques comme ''La Grande Muraille'', ''Le Mont Huangshan, ( montagne jaune au S.O. de Shangaï ). Ce mont, chargé de brumes et de mystères est vénéré par les moines, les lettrés et recherché par les artistes.

BOUN Jean-Luc VIRARD est sur le chemin de sa vérité.

MILA

La peinture de Mila est complexe, lumineuse et foisonnante, descriptive, narrative, scripturale. Elle est le reflet de ses voyages, des cultures ou civilisations traversées, de ses émotions, de ses identifications, des icônes qu'elle partage avec la société. Elle dessine, écrit, peint, fotte, superpose, estampille, décline à l'envie. Des femmes veulent plaire, sourire, communiquer comme dans une B.D..Une polyphonie se déroule, tumultueuse ou sereine, éclatante et harmonieuse. Le visage multiple de l'Etre est exposé, des tours Eiffel se redressent, le désir est là. La Beauté est au rendez-vous dans ce Palympseste magistral.

DSCN4462.JPG

Bernard METRANVE

Des sculptures lisses, patinées, rebondies, fessues, essentielles, appelant une caresse, intriguent puis forcent le respect.

DSCN4419.JPG

 

VITRANVE041.jpg

Des coléoptères, englués dans la matière, se retrouvent dans une boîte vitrée, piqués sur l'élytre gauche, expérience, souvenir, phantasme d'écolier... Puis, l'insecte est devenue ''Femme'', la base des élytres s'est métamorphosée en un ''triangle pubien''. Une Vénus primitive a émergé, icônique, intouchable, telle une déesse des Cyclades ou précolombienne. La Mère-Nature s'est exprimée, se faisant ''Source'', ''Rivière dans un lit d'érosion'', mythique, sacralisée.

 

Mikhail ROMADINE

Les aquarelles de Mikhail Romadine attirent par la dynamique de ses Ballets, le regard de feu de Rodolph NOURIEV , la posture expressionniste de sa femme Katia SHEIN , la richesse inouie de son Opéra Garnier qui va au-delà du baroque. Le thème de l'Espace est évoqué mettant en scène les exploits des Cosmonautes russes.

Romadine est un artiste de troisième génération, au sommet de la hiérarchie artistique russe, reconnu internationalement. Il expose à la Galerie Tretiakov de Moscou. Il a sa place dans de grands Musées: au Musée d'Histoire de Moscou, au Musée Ludwig de Cologne, à L'UNESCO à Paris, au Palais des Nations Unies, à Genève...Il est présent dans de nombreuses collections privées.

ALAINJUNO

 

Les thèmes abordés par Alainjuno sont divers et source d'évolution:

les Marines, baignées de lumière et de paix ou bien prises dans les vagues maternantes d'une barcarolle,.

les Femmes, lascives, cotoyant des fauves,s'étirant dans une atmosphère onirique,

les Fleurs, au charme décoratif, paradisiaque ou sacré,

les Paysages au grè de ses voyages...

Alainjuno a fait l'expérience de l'Exposition Universelle de Shangaï 2010. Il en sort différent. Sa peinture, occidentale, figurative, esthétisante, s'est trouvée confrontée à la grande muraille du marché chinois. Celui-ci serait à la recherche d'une Identité Nationale, chargée des valeurs orientales, spirituelles, traditionnelles, mais aussi de forces simplifiées, voire primitives tout en en puisant son inspiration dans la diversité de la peinture mondiale dominante.

Nous suivrons avec attention l'évolution inventive d'Alain Juno et les mutations en cours de sa création.

 

ALAINJUNO043.jpg

 

Signalons, dans ces deux Salons d'Art Contemporain de l'Espace Cardin et du Carrousel du Louvre, l'importance de la Galerie MECENAVIE, riche de ses 35 peintres ou sculpteurs exposés, sous la direction de Gyslaine TORMO.

Les Galeries ARTITUDE, emmenées par J.L.Lorriaux, ont par ailleurs favorisé l'exposition d'Artistes Brésiliens, élargissant ainsi notre horizon culturel.

Commentaires

LES COMMENTAIRES DE MARCEL MANTIONE A PROPOS DE MON EXPOSITION A L'ESPACE PIERRE CARDIN EN OCTOBRE 2010 ME SEMBLENT UNE APPROCHE TRES JUSTE DES OEUVRES PRESENTEES A CETTE OCCASION .
Mes COLLECTIONS DE COLEOPTERES et LES VENUS qui sont associées à ce thème sont en effet des êtres hybrides mi-femmes-mi-scarabées qui superposent en une image très stylisée, presque abstraite des souvenirs qui remontent à l'enfance et à mes séjours en Afrique et en Amérique du Sud .
JE REMERCIE MARCEL MANTIONE pour cette analyse très intéressante et l'invite ainsi que tous ceux et celles qui aiment mon travail à ma prochaine exposition à la GALERIE GAVART du 20 décembre au 2 janvier prochains (vernissage le 22 décembre)
GALERIE GAVART : 5 rue d'Argenson 75008 PARIS
tel 01 42 65 26 98

Écrit par : METRANVE | 07/11/2010

UN GRAND MERCI A MARCEL MANTIONE . Très bon article. METRANVE

Écrit par : METRANVE | 07/11/2010

Les commentaires sont fermés.