Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/11/2011

ART TUNIS PARIS AU MUSEE DU MONTPARNASSE

Le Musée du Montparnasse, en partenariat avec l'Institut Français de Coopération à Tunis et le Ministère de La Culture, vient d'organiser un projet en faveur des nouvelles générations d'artistes tunisiens.

Plusieurs initiatives en France permettent de mettre en valeur la créativité de la Culture Artistique de la Tunisie à un moment clé de l'Histoire de ce pays.

L'Historienne d'Art, Rachida Triki, souligne l'émergence d'un Art Contemporain Tunisien depuis deux décennies: Les démarches créatrices sont soutenues par un désir d'émancipation dans un souci d'ordre communautaire avec une tendance neo-orientaliste. Dans un contexte d'art de plus en plus mondialisé, ils revendiquent à la fois leur singularité d'artiste, leur ''Tunisianité'' et le statut de ''Citoyen du Monde''.

Parmi les 26 artistes présentés, citons :

 Adel AKREMY

Avant de s'affirmer il a exercé plusieurs métiers en tant que forain, brocanteur et journaliste. Ses œuvres sont des patchworks minimalistes, denses et symboliques. Son identité tunisienne y est affirmée.

DSCN7632.JPG

 Wassim GHOZLANI

Graphiste et Metteur en scène, il est responsable du Club de Photos de Tunis. Il se veut un témoin des comportements déviants de ses contemporains et aussi de La Révolution Tunisienne.

DSCN7645.JPG

Ymen BERHOUNA

C'est une ''Autodidacte. Elle a vécu en Allemagne avant de se fixer à Tunis. Elle exprime sa Liberté à l'aide d'une ''Technique Mixte faite de collages et d'acrylique. Ses personnages féminins nous évoquent l'influence d'Igon SCHIELE.

DSCN7647.JPG

Marianne CATZARAS

Elle est née à Tunis de parents grecs, fait des études de littérature.

Ses photos sont oniriques. Elles invitent aux voyages et à la poësie. Elle a déjà exposé dans de nombreux pays.

DSCN7611.JPG

Hela BRIKI

Ce Sculpteur a utilisé des métaux récupérés.

Rauf HELIOUI

Il est pluridisciplinaire, pratique la Gravure, la Céramique, l'Architecture d'Intérieur, la Scénographie. Ses personnages ''arrêtés'' évoquent FELLINI et de CHIRICO.

DSCN7626.JPG

Leila ROKBANI

Elle étudie aux Beaux Arts de Tunis.

Ses sculptures de chevaux, remarquables, développent les mouvements successifs de l'animal en mouvement à la manière de clichés cinématographiques.

DSCN7650.JPG

D'autres oeuvres artistiques sont présentes dans le Diaporama ci-contre.

Souhaitons à tous ces Plasticiens prometteurs une belle carrière européenne et internationale, et avec Frédéric MITTERRAND , disons leur '' Mahraba '' ( Bienvenue ) .

10/11/2011

LE GRAND MARCHE D'ART CONTEMPORAIN DE LA BASTILLE

Le GMAC vient de se dérouler à la Bastille, sous les chapitaux et le long du port de l'Arsenal.DSCN7657.JPG

500 peintres, sculpteurs, photographes, ont présenté leurs oeuvres à des prix atelier.

La créativité, les tendances, l'esthétique, sont à l'œuvre.

Les amateurs, les collectionneurs,en recherche, sont intéressés.

Des tendances s'observent ainsi que des effets de matière, des turgescences, des miroitements, sous les résines et les laques. On note des croisements et des associations d'influences, des évolutions de concepts. Des butinages culturels fleurissent, des ponts sont jetés.

Les artistes exposants, très réactifs, engagent le dialogue, défendent leurs idées, dévoilant parfois leurs techniques.

J'ai déjà parlé d'André NADAL, Pierre MARTIN, Patrick PIERART.

Je citerai en parcourant les stands : Daniel CASTAN, Faby AL'1, Adela BURDUJANU, François DEBIEN, Laurence MAUVIEL, François BENOIT-LISON, KAT, AVLUMEN, Corinne BRESQUIGNAN, Régine PIVIER, David KUNZLI qui mériteraient de plus amples développements. ( cf Diaporama ) .

Je dirai quelques mots sur les artistes suivants :

Christine CLOOS

Elle dépeint avec poësie des forêts de bouleaux. Mais sa modernité éclate dans une sculpture d'inspiration baroque : un grand cep métallique, doré, étalant ses torsades flamboyantes dans son cadre de fer.

cloos015.jpg

Christine ETCHEVERS

Elle représente sur ses toiles des taches multicolores, geométrisantes, biomorphes, faites de signes éclatés. Des hiéroglyphes, symboliques, signifiants pour l'artiste, sont codés pour le spectateur. L'influence simplificatrice d'un KANDINSKY est entrainée dans un tourbillon chaotique. L'Univers de cette oeuvre nous évoque la complexité de sa psyché.DSCN7674.JPG

Sa philosophie évolutive se retrouve dans sa dernière toile, vallonnée et manuellement déformable, relevant de la Construction / Déconstruction de DERRIDA.




Marie HERMANCE

Elle s'mpose progressivement dans les salons parisiens. La luminosité de sa matière resplendit sous la résine et entraine de nombreux peintres dans son sillage. Sa thématique exotique est renforcée par la spiritualité de ses Mandalas.

DSCN7679.JPG

L. BOURO

Il nous intéresse par le métissage de ses masques africains, grecs, étrusques, de l'île de Pâques, par la nature composite de ses collages colorés faits de fragments de journeaux, à la manière d'un ARCHIMBOLDO contemporain.

Daniel DURAND porte à un haut degré l'esthétique informelle de ses paysages et de ses marines.

DSCN7671.JPG Ses glacis sont sensibles. Il fait parti de ces créateurs qui expriment en la diversifiant l'influence de ZAO-WU-KI, le vénérable peintre d'origine Chinoise que les français ont adopté depuis plus de soixante ans.

BOUN

Omniprésent à Paris, eurasiatique, il ne tarit pas sur l'importance de ses pigments minéraux ( améthyste du Brésil ), végétaux ( cacao ), biologiques ( cochenille ), qui parsèment ses tableaux-continents. L'effet est lumineux et superbe. Les maîtres avec qui il a travaillé? SOULAGES , et ZAO WU KI.

DSCN7680.JPG

23/09/2011

LE MUSEE D'ANATOMIE DE LA FACULTE DE MEDECINE DE MONTPELLIER

LA JOURNÉE DU PATRIMOINE m'a donné l'occasion de revoir le MUSÉE D'ANATOMIE DE MONTPELLIER, de me replonger dans l'histoire de la Faculté de Médecine et d'évoquer des souvenirs personnels.

entree_barthez_lapeyronie.jpg

Dès ses origines, vers 880, Montpellier est une zone de passage et de commerce.

C'est un descendant des GUILHEM, qui, en 1180, promeut la liberté d'enseignement et de pratique médicale grâce à des praticiens Juifs, Arabes et Chrétiens.

En 1220, le Pape HONORIUS III propose par son Légat, la fondation de l'école de Médecine.

Des maîtres accroissent sa renommée :

Arnaud de VILLENEUVE, au 13 e siècle,

Gui de CHAULIAC, au 14 e siècle,

RABELAIS, qui enseigne au 16 e siècle.

Du 17 e au 19 e, la Faculté poursuit son rayonnement en élaborant des doctrines, dont celle de BARTHEZ prone '' Le Vitalisme''.

En 1794, La Révolution confirme Montpellier comme une des trois Ecoles Nationales de Santé.

Le Chimiste et Député CHAPTAL crée un ''CONSERVATOIRE ANATOMIQUE'', qui se développe au fil des décennies et jusqu'à nos jours, sous la direction des différents Conservateurs pour servir de base à l'enseignement médical. Il absorbe le fruit de connaissances Embryologiques, Anatomo-pathologiques, Anthropologiques, Médico-légales. Il comprend:

Une collection de pièces de cire, remarquables, modelées par l'artiste florentin Felix FONTANA,

Des squelettes de vertébrés, permettant l'Anatomie Comparée

Une vitrine de Tératologie, étudiant les Monstres et les malformations congénitales

Des moulages colorés objectivant des maladies dermato-vénériennes

Différentes coupes anatomiques, des travaux de prosecteurs d'anatomie, des planches illustrées , venant enrichir cette collection..

Des souvenirs de ma vie étudiante se cristallisent dans un lieu proche, la Salle de Dissection, interdite ce jour pour des raisons de sécurité.

ecorche_pelle.jpg

Je ne peux m'empêcher de penser à cette première séance, dans cette vaste pièce aux froides tables de pierre, où je dois affronter la vision de ces cadavres rigides et grisâtres encore pleins de leur humanité. Des odeurs fortes et acres imprègnent ce qui est alors pour moi le temple de la science et les clés de mon avenir. Une tension palpable, aigüe, entoure la parole du prosecteur qui officie. Les premières incisions, enclanchent le rite d'une objectivation sacrée auquel REMBRANDT n'aurait pas été insensible. La communauté des '' Carabins '' s'affaire, silencieuse, en blouse blanche , un scalpel à la main. Progressivement une fumée apparaît et une odeur de tabac se mêle névrotiquement à celle du formol. Je n'oublie pas cette séance où chacun affronte l'angoisse de mort.

L'enseignement de l'anatomie a singulièrement évolué, chaque étudiant dispose actuellement, d'un ordinateur où des images tomodensitométriques en 3 D ne laissent rien ignorer des secrets anatomiques de l'être humain.

 En quittant ce lieu chargé de 800 ans d'histoire, de tolérance et d'humanité, je ne peux qu'être confiant et serein devant le passage de la tradition à l'ouverture didactique de l'enseignement réalisé par des maîtres de qualité au service de l'Idéal d'HIPPOCRATE.