Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/12/2012

Chaïm SOUTINE : L'Ordre du Chaos ?

Le Musée de l'Orangerie, à Paris rend un vibrant hommage à ce peintre d'exception insuffisamment mis en lumière à ce jour. Rarement, un peintre aura paru s'investir autant dans son oeuvre au point de s'y incarner et de faire rayonner l'expression de son angoisse existentielle.

Chaïm SOUTINE nait en 1893 dans un territoire de l'Empire Russe, dans ce ''Yiddishland'' lituanien' appelé Litvak où les juifs se sentaient à juste titre enfermés. Il est le 10e enfant d'une fratrie de 11. Son père est un modeste tailleur. La vie est difficile. Il parvient à faire des études à Vilnius avant de gagner Paris, entrainé par deux condisciples. Il est logé par l'un d'eux à la ''Ruche'', et partage un atelier dans la Cité Falguière.

soutine,orangerie,paris,peinture,exposition,paul guillaume,tuilerie,lyrisme,expressionnisme,barnes,drieu la rochelle,sachs,baroque,picasso modigliani,van gogh,yiddish,litvak,courbet

Il se lie d'amitié avec MODIGLIANI, PICASSO, travaille temporairement comme porteur à la Gare Montparnasse. Il continue à vivre dans le dénuement. Des troubles digestifs apparaissent. Il est dépressif. Son ami KREMEGNE le tire d'un mauvais pas le jour où il tente de se suicider.

Par chance, ses oeuvres sont découvertes par le Dr BARNES , un collectionneur et mécène américain. Puis des marchands, comme Paul GUILLAUME , des amateurs d'art , des mécènes comme Madeleine CASTAING, Jonas NETTER, prennent le relais. Sa vie s'améliore. Il cotoie la société artistique (COCTEAU, MATISSE...), tout en gardant un tempérament solitaire et ombrageux. Ils apprécient la puissance expressive de ses tableaux, soutenue par une palette chromatique forte et contrastée, une personnalité tourmentée, s'appuyant sur une thématique classique ternaire faite de portraits, de paysages et de natures mortes.

LES PORTRAITS

Soutine étaye ses portraits sur celui de Charles VII fait par FOUQUET, peintre du 15è siècle. Les personnages sont assis, de face, la tête légèrement tournée sur leur gauche. On lit dans leurs yeux leur mélancolie, leurs doutes, leurs insuffisances, leur être en devenir. Les traits sont caricaturaux. L'autoportait appelé ''Soutine grotesque'' cumule les handicaps d'un ''désamour''.

''L'enfant de choeur'' est issu d'un tableau de COURBET, ''L'enterrement à Ornans''.

soutine,orangerie,paris,peinture,exposition,paul guillaume,tuilerie,lyrisme,expressionnisme,barnes,drieu la rochelle,sachs,baroque,picasso modigliani,van gogh,yiddish,litvak,courbet

Il donne à voir un être longiligne, pyramidal. Il est enveloppé d'un surplis blanc, ajouré, tel une dentelle, recouvrant une robe rouge. Son regard anxieux, sur un fond noir, quémande notre affection. L'influence du GRECO n'est pas loin, celle sur GIACOMETTI ne saurait tarder.

''Le Petit Patissier'' aux larges oreilles et au nez concave évoque le personnage principal des Demoiselles d'Avignon, de Picasso et nous fait pressentir les déformations à venir de F. BACON.

LES PAYSAGES

Ils sont soumis à des forces, des sentiments qui les déforment, les agitent, les déstructurent. Les maisons ondulent comme les cyprès de Van GOGH . Les troncs d'arbre se couchent, leur feuillage tourbillonne sous des rafales de vent. Les couleurs des toîts explosent d'oranges et de rouges éclatants contrastant avec les verts et les bleus de la végétation. Le ''Chaos'' est là.

''L'escalier rouge'', à Cagnes évoque une chimère : La ''métamérisation'' sanglante d'un annélidé sillonnant la verdure ?

soutine,orangerie,paris,peinture,exposition,paul guillaume,tuilerie,lyrisme,expressionnisme,barnes,drieu la rochelle,sachs,baroque,picasso modigliani,van gogh,yiddish,litvak,courbet

LES NATURES MORTES

Elles sont représentées au pied de la lettre.

''Le boeuf écorché'', inspiré de REMBRANDT, se décompose dans son atelier. Il est ravivé par des litres de sang rouge.

''La Raie'', tirée d'un tableau de CHARDIN est éviscérée, rougeoyante, pathétique et grimaçante, telle l'image de la ''mauvaise mère''. La pulsion de mort est encore et toujours présente.

Les faisans, poulets et autres volatiles expriment la souffrance de leur agonie dans leurs chairs bleuies, leurs plumes sagneuses et leur cri muet comme celui de MUNCH .

''Les Glaîeuls''rouges, torsadés et baroques interpellent les Iris de Van Gogh et offrent une bouffée d'oxygène.

SOUTINE, inclassable, aura traversé une vie difficile : issu d'un monde qui a connu l'enfermement, les pogroms et qui termine sa vie, en1943, sous les lois de Vichy.

L'angoisse existentielle est traduite dans le tragique de ses Natures en état de ''mort dépassée'', ses paysages ''chaotisés'', par la tempête et des forces téluriques, ses personnages dépressifs qui font quand même face à leur humanité.

Elle imprègne son être et son corps dans une affection psychosomatique qui aura été l'essence indiscible de son existence et cause de sa mort : une maladie ulcéreuse, symbolisée par ses Escaliers hémorragiques de Cagnes qui a entrainé une issue fatale.

SOUTINE est un chainon vibrant de l'histoire de la peinture. Il a été fidèle aux anciens, Fouquet, Rembrandt, Vélasquez, Géricault, Goya, Chardin...

Il a poursuivi la flamme de Van Gogh, inspiré les déformations de F. BACON, De Kooning et initié l'expressionnisme lyrique.

Il se présente comme un des plus grands peintres actants du XXe siècle.

21/11/2012

LE GRAND MARCHE DE L'ART CONTEMPORAIN Automne 2012

DSCN9663.JPG

La 39è édition du GMAC de la Bastille vient de se dérouler sous les chapiteaux et le long de l'Arsenal. 480 artistes français et étrangers ont exposé le fruit de leur créativité.

Joël GARCIA a réaffirmé ses objectifs : mettre l'art à la portée de tous.

On retrouve avec plaisir des artistes ayant participé aux manifestations précédentes comme BOUN, Marie HERMANCE, MILA, Patrick PIERART …

Cette année Anne BOILE, Cyril DEGUERRE , CHAMPIN, Daniel CASTAN, ont retenu l'attention.

Anne BOILLE

est diplomée de l'Ecole Nationale Supérieure des Arts et Métiers. DSCN9664.JPGElle adopte la technique retrouvée de la Renaissance vénitienne du ''fixé sous verre'' qui consiste à peindre à l'envers, au dos du verre. Des jeux de miroir et de transparence enrichissent la représentation d'une doublure virtuelle et onirique. Ces ''trompe-l'oeil'' confortent à la fois la réalité tremblée du monde extérieur, et les fantasmes objectivés de la créatrice. Voici une oeuvre qui illustre le thème du GMAC ''Le mouvement''.

Cyril DEGUERRE

DSCN9718.JPGSorti de l'Ecole Boulle et de l'Ecole de Camondo, il s'intéresse à l'élégance des chevaux, la beauté des corps. Il magnifie dans ses peintures et ses encres de chine, la beauté féminine. Ses désirs de sublimation méritent un encouragement.




Christian CHAMPIN

gmac,bastille,marché,art contemporain,boile,champin,castan,reguerre,josé garcia,choisnet,hermance,pierart

Il affirme fièrement être un ''Métalo-déchéticien''. Ce jeune sculpteur recycle en effet, dans son atelier de Paimpol des déchets à des fins esthétiques, confortant ainsi des convictions écologiques. Certes il n'est pas le seul à pratiquer cette démarche : CESAR à ses débuts, DI ROSA plus récemment se sont essayés à ce ''détournement'' faisant d'eux des ARCHIMBOLDO modernes. Cependant, la vivacité et l'inventivité de son imaginaire méritent d'être soulignées. Son Rhinocéros est un modèle du genre.

Daniel CASTAN

Ce graphiste professionnel d'origine est devenu amoureux des grandes villes du monde qu'il a visitées. Il a développé des représentations lumineuses et toniques de New York vibrant sous le couteau de sa peinture acrylique enrichie de résine. Voici sa vision de ''Time Square''.

castan032.jpg

06/06/2012

LE TEMPS S'ARRETE

L'ARPAC de Montpellier présente sous ce thème le travail du peintre Michel POIRISSE.

L'ARPAC est l'Association Régionale Pour l'Art Contemporain (http://arpac.nomadi.fr/). Michel-Henri MORAT dirige bénévolement cette association depuis trente ans dans une maison de maître au milieu d'un parc arboré. Il a fait connaître et émerger des artistes de talent à la contemporanïté.

roncesblog2.jpg

Dans cette exposition, la Nature où l'Homme est intégré, est omniprésente, diverse, avec ses champsde blé, ses ronces, ses montagnes. Elle est débordante, sans limites, ''all over'' telle une oeuvre de POLLOCK. champ blé blog2.jpg

Les points de vue sont multiples, les visions sont cavalières, cadastrales. Des échelles différentes englobent des ensembles très vastes ou scrutent à la loupe le brin d'herbe, le macadam.

La force de cette nature c'est la répétition, mais aussi sa structure, imprévisible. Le Chaos est là,dans ses eaux ''vives'', ses ciels lourds, ses terres ''mosaïques''.

14 vu d'en haut.jpg

Les aller-retour sont constants, du centre à la périphérie de la toile. A la plongée dans les détails de l'immanence,succède une vision au sommet des crêtes neigeuses, celle du ''Sujet transcendantal''.

Voici quelques toiles hyperréalistes où l'espace se dilate, la contemplation du monde envahit la psyché, en éveil, le temps s'arrête...

 

Les tableaux présentés sur cette note sont publiées avec l'accord de l'artiste et proviennent de son site : http://www.michelpoirisse.com/ sur lequel vous trouverez d'autres oeuvres.

N'hésitez pas à laisser vos commentaires qui sont toujours les bienvenus...