Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/09/2013

TRANS-MODERNITE ?

Chers Amis Internautes,

Après l'interruption estivale c'est avec plaisir que je reprends contact avec vous car j'aimerais connaître vos réflexions ou émotions après la découverte de lieux, de livres ou d'idées nouvelles et échanger avec vous les intérêts ou émotions ressentis.

Pour moi, un livre très dense qu'on ne peut lire qu'avec attention et application a orienté mes recherches et enrichi mes réflexions. Il s'agit du livre-catalogue de Bernard-Henri LEVY sur ''l'Art et la Philosophie'' ou ''L'Aventure de la Vérité'' . BHL, penseur-homme d'action considère que PLATON a attribué, jugé et induit un rôle mineur à l'Image et aux Arts par rapport à l'Idée, aux Concepts, bref à la Philosophie.

Mais, je me demande, cependant, s'il a interrogé l'importance des Valeurs qui ont influencé la civilisation gréco-judéo-chrétienne et notamment celles qu'on a appelées le Platonisme puis le Neo-Platonisme avec la notion de Beau, de Bien, de Vrai mêlant la Vérité à l'Esthétique et la Morale.

Une récente déambulation dans les lumières des Grands Magasins a prolongé et illustré cette méditation et suggéré des métaphores intéressantes. 

Aux Galeries Lafayette, deux blocs noirs de GUERLAIN et de Christian DIOR, au rez-de-chaussée, évoquent le pèlerinage de riches acheteurs internationaux. Les colonnades, les arcades et la coupole accentuent la perception mystique de la scène. Les valeurs du platonisme sont présentes, la Beauté apportant la caution de qualité, c'est à dire pour certains, la ''Vérité du produit'' au Bien-être des hommes communiant dans les valeurs de la société marchande.

Un autre exemple d'esthétisme platonicien s'est imposé à moi : Sur les Champs Elysées, Louis VUITTON présente de prestigieuses vitrines avec de véritables squelettes dorés de dinosaures, grandeur nature qui étincellent et arborent des sacs renommés pour le plus grand bonheur d'une clientèle mondialisée.

Au-dessus de la Boutique, s'est installé l'Espace Culturel Louis VUITTON, à l'image d'autre espaces culturels financés par des marques prestigieuses. Le thème actuellement traité est un thème où la philosophie, l'art et la psychanalyse s'entremêlent :

''Altérité, Je est un Autre '' http://www.louisvuitton-espaceculturel.com/index_FR.html

De jeunes artistes, photographes, dessinateurs, ''performers'', vidéastes du monde entier expriment leurs problèmes d'identité émergeant du groupe humain dont ils sont issus. Ils révèlent, d'une manière ''fractale'', les failles de leur inconscient individuel et collectif, la dualité de leur sexualité (androgynie, trans-sexualité...) et de leur culture (incomplétude de leur métissage, voire schizophrénie au sens anglo-saxon du terme), tensions mortifères de leur pays en conflit.

Tout ce qui est montré semble indiquer que la Culture et la Connaissance en devenir, viennent compléter les valeurs platoniciennes, enrichissant la communication, la diffusion des idées et l'ouverture aux autres et au monde.

On serait semble-il dans une Trans-modernité.

Je serais heureux de savoir si vous-même au travers d'expériences diverses avez eu cette même impression afin que nous puissions échanger sur ce sujet.

Bien amicalement.

 

21/11/2012

LE GRAND MARCHE DE L'ART CONTEMPORAIN Automne 2012

DSCN9663.JPG

La 39è édition du GMAC de la Bastille vient de se dérouler sous les chapiteaux et le long de l'Arsenal. 480 artistes français et étrangers ont exposé le fruit de leur créativité.

Joël GARCIA a réaffirmé ses objectifs : mettre l'art à la portée de tous.

On retrouve avec plaisir des artistes ayant participé aux manifestations précédentes comme BOUN, Marie HERMANCE, MILA, Patrick PIERART …

Cette année Anne BOILE, Cyril DEGUERRE , CHAMPIN, Daniel CASTAN, ont retenu l'attention.

Anne BOILLE

est diplomée de l'Ecole Nationale Supérieure des Arts et Métiers. DSCN9664.JPGElle adopte la technique retrouvée de la Renaissance vénitienne du ''fixé sous verre'' qui consiste à peindre à l'envers, au dos du verre. Des jeux de miroir et de transparence enrichissent la représentation d'une doublure virtuelle et onirique. Ces ''trompe-l'oeil'' confortent à la fois la réalité tremblée du monde extérieur, et les fantasmes objectivés de la créatrice. Voici une oeuvre qui illustre le thème du GMAC ''Le mouvement''.

Cyril DEGUERRE

DSCN9718.JPGSorti de l'Ecole Boulle et de l'Ecole de Camondo, il s'intéresse à l'élégance des chevaux, la beauté des corps. Il magnifie dans ses peintures et ses encres de chine, la beauté féminine. Ses désirs de sublimation méritent un encouragement.




Christian CHAMPIN

gmac,bastille,marché,art contemporain,boile,champin,castan,reguerre,josé garcia,choisnet,hermance,pierart

Il affirme fièrement être un ''Métalo-déchéticien''. Ce jeune sculpteur recycle en effet, dans son atelier de Paimpol des déchets à des fins esthétiques, confortant ainsi des convictions écologiques. Certes il n'est pas le seul à pratiquer cette démarche : CESAR à ses débuts, DI ROSA plus récemment se sont essayés à ce ''détournement'' faisant d'eux des ARCHIMBOLDO modernes. Cependant, la vivacité et l'inventivité de son imaginaire méritent d'être soulignées. Son Rhinocéros est un modèle du genre.

Daniel CASTAN

Ce graphiste professionnel d'origine est devenu amoureux des grandes villes du monde qu'il a visitées. Il a développé des représentations lumineuses et toniques de New York vibrant sous le couteau de sa peinture acrylique enrichie de résine. Voici sa vision de ''Time Square''.

castan032.jpg

09/02/2012

TAPIES, le triomphe du ''Signe''

Un des plasticiens qui a révolutionné, par sa ''praxis'' et sa ''doxa'', la seconde moitié du XX° siècle, Antoni TAPIES, vient de s'éteindre le 6 Février 2012.

Pour voir les oeuvres d'Antoni TAPIES, cliquez ici : OEUVRES

BIOGRAPHIE

Il nait à Barcelone en1923. Son père est avocat. Sa famille maternelle est dans l'édition et la vente de livres.

En 1940, une grave affection pulmonaire interromp ses études de droit. Il s'intéresse alors à la littérature, la philosophie, la musique et bien sur, à l'art auquel il va consacrer bientôt sa vie. Il s'intéresse ultérieurement à la pensée orientale, la pensée Zen, le Bouddhisme.

Il subit la tragédie de la guerre civile espagnole et le franquisme.

Il est introduit auprès de Picasso, se lie d' amitié avec Miro et avec Paul Klee.Il est séduit par les provocations du Dadaïsme, influencé par le Surréalisme qui génère sa première période picturale.

Avec le poète catalan Joan Brossa, il fonde le mouvement ''Dau al Set'' (la 7° face du dé'').

En 1950, il expose à Barcelone, et deux ans plus tard, il est retenu par la Biennale de Venise.

Il s'oriente alors vers l'Abstraction.

Lors de ses recherches et pratiques innovantes, il intègre dans sa peinture des objets divers.

Sa renommée devient progressivement internationale.

Il influence l'Arte Povera.

Il collabore avec de nombreux artistes, dont, Antonio SAURA, Enrique TABARA, Manolo MILLARES.

Ses oeuvres se couvrent de symboles, d'écritures, d'objets de plus en plus volumineux.

Il est perméable aux idées de la Pop Art.

Il crée la Fondation Tapies, à Barcelone dans l'ancienne maison Montana i Simon où il rassemble ses oeuvres ainsi qu'une vaste bibliothèque.

La reconnaissance internationale le couvre de prix et de distinctions.

Il est élevé par le roi d'Espagne au titre de Marquis de Tapies, en 2010.

L'OEUVRE

Son oeuvre est considérable. On reconnaît ses toiles, son style, son univers par ses constantes.

La ''Matière'' semble en être l'objet et l'horizon.

La ''Texture'' de ses toiles est hérissée d'ojets divers. Elle ne permet pas de définir une frontière nette entre peinture et sculpture. Celle-ci prend de plus en plus d'importance, s'autonomise et prend son indépendance.

La ''Pâte'', basique est faite d'un agglomérat de colle, de poussière d'argile et de marbre. Elle enserre des objets divers, usagés et banaux, comme des cordes, des fragments de draps, des papiers lacérés, des morceaux de bois.

La Couleur est terreuse, bistre, beige, blanchâtre, parfois noire, rarement relevée d'une tache ou d'une griffure rouge-sang, d'un bleu-ciel.

Des ''Signes'' apparaissent, noirs sur fond clair. Les croix sont nombreuses, des signes de multiplication, des chiffres, de 1 à 4.

L'INTERPRETATION est aventureuse, mais elle permettrait de pénétrer l'Art Contemporain et les méandres de la Création.

Tapiès apparaît a priori comme un ''matiériste'', occupé de la matérialité émergente de la ''Réalité'', engluée dans la pâte de son temps.

Il n'en exprime pas moins des préoccupations métaphysiques au sens littéral et spirituel du terme.

Sa longue étude de la philosophie méditative orientale lui a fait prendre conscience de la correspondance entre un objet banal et le cosmos, ainsi qu'il l'a exprimé dans certaine interview. La finitude de l'objet et de la vie sont dans son champ de conscience.

La dimension ''Symbolique'' de ses oeuvres est au premier plan ainsi qu'on peut le supposer en faisant une analyse du ''Signifiant'' et du ''Signifié dans son oeuvre.

En effet, par la répétition, Tapies nous fait signe ainsi que nous l'avons vu,créant ainsi un méta langage.

Le SIGNE, comme le disent les linguistes, se décompose en Signifiant et en Signifié.

Le Signifiant, c'est la trace visible, c'est à dire le trait, la forme, la couleur, la matière...

Le Signifié, c'est le Sens apparent ou latent.

Tapies lui-même, des commentateurs, nous éclairent :

Le signe + serait l'équivalent d'une croix de cimetière, des victimes du franquisme, des guerres.

Tapies ajoute que le T de Tapies est l'équivalent d'une croix et qu'il signe ses toiles par une +.

Les Murs. Dans cette série de tableaux, la signification va dans le même sens,puisque Tapies en catalan veut dire ''mur'' ! Ainsi il a créé des ''Toiles-murs'' où il semble se projeter comme dans autant d'autoportraits.

Les Déchets. Quel sens donner à ces objets qui parsèment ses tableaux? LACAN, d'une manière provocatrice affirme ce que nous n'osons pas envisager encore: Il dit, s'adressant à des psychanalystes : <<Etre un déchet est ce à quoi aspire sans le savoir quiconque est un être parlant>>. Et on rejoint la Bible : <<Tu es poussière et tu retourneras à la poussière>>.

On comprend ainsi les angoisses d'une personne qui a eu des problèmes pulmonaires et qui a traversé deux guerres.

Ce qui semble important à souligner, c'est l'identification de Tapies aux Signifiés : Mort, Anéantissement, Matière et aux Signifiants qui représentent son oeuvre : + , Mur, Matière.