Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/04/2013

Marc CHAGALL : de la Guerre à la Paix

L'exposition qui se tient au Musée du Luxembourg, du 21 Février au 21 Juillet 2013, renouvelle l'intérêt porté à CHAGALL, son oeuvre et son évolution au cours de la première moitié du XXe siècle.

affiche ml.jpg

Il a traversé la Révolution Russe, deux Guerres Mondiales, l'Exil.

Son imaginaire poétique, sa bienveillance naturelle ont sublimé l'amour reçu et les souffrances rencontrées en trois thématiques principales :

-La nostalgie de son village natal, Vitebsk,

-L'amour au sein de son couple et de sa famille,

-La tradition religieuse dans laquelle il a baigné.

En Biélorussie, pendant la Révolution Russe et la Première Guerre Mondiale, il est sensible à la population juive chassée de ses villages, aux mouvements de troupes, aux soldats blessés qui font l'objet de la première partie de l'exposition.

En 1922, à Paris, il illustre la Bible à la demande de son marchand et éditeur, Vollard, et développe sa vision du couple.

Contraint à l'exil, auxEtats Unis, il témoigne des souffrances durand la seconde Guerre Mondiale, évoque les pogroms qu'il a cotoyés, et symbolise le martyr du peuple juif par l'image de la Crucifiction. La mort de Bella, sa femme et son grand amour, en 1944, atteint son bonheur familial.

Après la guerre, il s'installe dans le Sud de la France, à Vence.

Son style évolue, ses couleurs deviennent plus vives, la Liberté et la Joie apparaissent.

Quelques tableaux marquants éclairent les différentes étapes qui vont de la Guerre à la Paix.

- Celui qui représente un village en feu et la fuite de la population,

-La Guerre(1943),  

chagall,vitebsk,bella,judaïsme,danse,guerre,vie,bible,loi,jacob,hédonisme,déni.

-Le Cheval Rouge, surmonté d'un acrobate, au-dessus d'un couple d'amoureux(1938-44),

chagall,vitebsk,bella,judaïsme,danse,guerre,vie,bible,loi,jacob,hédonisme,déni.

-La Crucifixion et son cortège de désespoir,

-La Danse, et l'épanouissement dans la joie(1950-52).

Ce qui est remarquable chez Chagall, c'est son style personnel, inclassable, narratif, à peine influencé par le Cubisme, (il a connu PICASSO), le Surréalisme ambiant de sa période parisienne, le Suprématisme de MALEVITCH qu'il a cotoyé et affronté en Russie.

Son onirisme jubilatoire, centré sur son amour débordant et poétique pour Bella, sa fidélité exemplaire pour son village natal et pour la tradition juive, font qu'il a résisté aux aleas de la Vie, et aux vicissitudes de l'Histoire.

Sa Philosophie Hédoniste, sa quête du Bonheur qui finit par triompher ne sont pas comme on aurait pu le penser, un déni de la Réalité, mais elles puisent leur source dans sa Foi dans la Vie et les leçons du Message Biblique élargi à l'Humanité.

CHAGALL restera celui qui a répondu à la Shoah parle Rêve de Jacob,à la Souffrance par la Crucifixion, et à l'Horreur par l'Amour et la Joie, dans l'Affirmation de la Loi, celle acceptée et répandue par MOÏSE dans le Décalogue.